Quand Charlotte a plus d’une idée

Le 15 janvier 2021

Charlotte vient d’avoir 10 ans cet été, elle aime le macaroni au fromage de sa maman, dessiner …et faire des bonnes actions.

Graine d’entrepreneure, elle gère son petit poulailler, son budget et planifie ses achats.  Chaque matin, elle visite ses poules et chaque fin de semaine, elle vend ses œufs, 4$ la douzaine sur lesquels elle remet 1$ à Opération Enfant Soleil.

Quand Charlotte décide cet été, inspirée par sa maman, de remettre 1 200$ au prochain téléthon, elle ne sait pas encore qu’à l’automne, Henri, son petit frère, sera hospitalisé d’urgence une semaine après son premier anniversaire.

S’ensuivent plusieurs jours d’incertitude dont le quotidien bouleversé par leur absence et ponctué de moments Facetime au cours desquels Charlotte n’obtient pas beaucoup plus de réponses à ses questions que le reste de la famille. Henri est atteint du syndrome de Kawazaki.

Mais aujourd’hui, ce n’est pas sur Henri, un enfant malade, sur lequel nous mettons la lumière, mais sur Charlotte, qui s’est impliquée sans même savoir encore qu’elle serait directement touchée. Charlotte qui redouble de motivation en voyant le logo d’Opération Enfant Soleil sur l’un des équipements de l’hôpital de Joliette où Henri est suivi.

Et Charlotte se dit que pour atteindre son objectif de 1 200$, ça va prendre beaucoup d’œufs!

« J’aime ça faire une bonne action. J’aime ça rendre les autres gens heureux. »

Qu’à cela ne tienne, elle fera aussi des bougies! Créative, soucieuse du détail et persévérante en plus d’être généreuse, Charlotte est toujours orientée vers les solutions. Maman Fanny l’aide en gérant les problèmes d’approvisionnement de cire et en assurant la promotion sur les réseaux sociaux.

Dans un véritable esprit du temps des fêtes, teinté de générosité, de partage, de souci d’autrui, Charlotte a vécu, un peu comme les lutins du Père Noël, la frénésie des préparatifs, recrutant même le reste de la famille pour coller des étiquettes et emballer.

Elle était déjà rendue peu avant les congés des fêtes à plusieurs centaines de bougies et cumulait 1 400$. Une jeune philanthrope inspirante qui contribue à assurer de meilleurs lendemains.

Rejoignez notre communauté

Infolettre

Vous avez envie d’en savoir plus? Abonnez-vous au courriel des petits miracles.

Je m'inscris

À lire aussi

Le 16 avril 2021

Un couple au grand cœur

Rejoignez notre communauté

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à notre infolettre