Pour Marie-Claude, ensoleiller le futur des enfants, ça commence maintenant!

Le 9 janvier 2023

J’ai confiance en l’avenir pour les enfants grâce à Opération Enfant Soleil. C’est grâce à eux qu’on peut aller de l’avant pour l’achat d’équipement. Opération Enfant Soleil, c’est du concret dans la vie des Québécois.


En juin dernier, en faisant son don pour le téléthon, Marie-Claude nous informe qu’elle a inclus un don pour les enfants malades dans son testament.
C’est de la vision long terme parce qu’elle est jeune, Marie-Claude : 59 ans! Elle est positive et elle est en pleine santé. Un petit rayon de soleil au bout du fil en cette matinée de vendredi où elle nous partage son attachement à la cause et la raison pour laquelle elle a voulu faire encore plus en pensant au futur.

Son histoire avec Opération Enfant Soleil remonte à l’époque où elle étudie en techniques policières. Elle connaissait des gens impliqués dans l’organisation et lorsqu’on lui propose de devenir bénévole au centre d’appels de La Pocatière, c’est avec enthousiasme qu’elle accepte.

« Dès le 1er téléthon j’étais rivée devant la télévision. C’était devenu un Incontournable dans ma vie. Depuis, ce jour-là est marqué sur mon calendrier rien ne peut me faire manquer ça »

Elle n’est pas directement touchée par la maladie d’un enfant à cette époque-là. Elle est juste profondément et sincèrement émue par la vulnérabilité mais aussi l’incroyable résilience des enfants.

En écoutant Marie-Claude, nous sommes frappés par sa capacité à toujours voir « une étincelle, un petit bonheur, une petite lueur même dans les situations les plus sombres » comme ces enfants qui l’ont inspirée au fil des années. Alors lorsque des années plus tard elle a la chance de pouvoir donner la vie à son tour, elle fait cette promesse à sa fille : « Chaque jour je te montrerai que la vie est belle, même quand elle est difficile. »

Comme tous les jeunes parents, à la naissance de sa fille, elle a compté les petits orteils et les petits doigts pour voir s’ils étaient tous là, elle a compté les beaux dodos et les moins beaux, elle a eu son lot d’épreuves et de victoires en tant que parent. C’est avec une certaine retenue qu’elle nous confie des petites tranches de vie. Mais nous retenons surtout une maman fière de son enfant et une femme, pleine d’humour, impliquée dans sa communauté qui partage sa cause avec sa grande fille en l’emmenant voir le téléthon un dimanche après-midi.

« Il n’y a pas de mots pour décrire l’expérience! La santé, c’est dès la naissance, c’est là que la vie commence. C’est la cause la plus noble, il n’y a pas de mots… » Elle ajoute dans un éclat de rire « c’est ma drogue, je suis corrompue! » Un mot d’humour qui prend tout son sens quand on sait qu’elle prend sa retraite dans un an après une carrière dans la police. Une retraite qu’elle prépare déjà en envisageant de s’impliquer bénévolement.

C’est cette capacité à préparer le futur qui la pousse à faire son testament en 2020 dans lequel elle prévoit un don pour SA cause. Avec les conseils de son notaire, elle prévoit les différents cas de figure vis-à-vis de sa fille, sa principale héritière, afin de s’assurer que tout se passera comme elle l’entend. « L’aspect financier est important dans la vie de tous les jours, j’aimerais aider autrement dans la mesure du possible, j’aimerais donner plus. » Cette façon de donner lui permet de faire en fonction de ses possibilités. Sa fille sait à quel point elle est engagée auprès des enfants malades. Elle est aussi consciente que leur vision n’est peut-être pas tout à fait la même, en raison notamment de son âge. « Possible qu’elle ne soit pas rendue là… et c’est correct. » Mais c’est une évidence pour elle que faire un don par testament n’est pas de moins donner à ses héritiers. Au contraire, il s’agit plus de transmettre l’importance de quelque chose d’aussi viscéral qu’une cause qui résonne autant dans son cœur depuis tant d’années.

Marie-Claude a 59 ans. Elle est jeune. Elle est positive, inspirante et elle a encore le temps de faire du bien avec ses dons au Téléthon pendant de nombreuses années.

Marie-Claude, vous avez raison d’avoir confiance en l’avenir pour les enfants malades, … mais c’est grâce à des gens comme vous! Merci de nous aider à préparer des lendemains plus lumineux pour les générations futures. Merci de faire partie des Éclaireurs.

PS : Vous connaissez le concept au cinéma des scènes coupées au montage? On le réinvente pour vous à travers notre entrevue. Parmi nos morceaux choisis :

  • En parlant du Téléthon de 2020 qui a failli ne pas avoir lieu, Marie-Claude nous répond dans un élan du cœur teinté de beaucoup d’humour : « Même si vous n’aviez pas été là, j’aurais été là pareil! C’est moi la police, je vous aurais trouvés! »
  • Nous lui demandons ce qu’elle a pensé de la carte lui souhaitant la bienvenue parmi Les Éclaireurs, ces gens qui comme elle, prévoit -par exemple- un don pour Opération Enfant Soleil dans leur testament: « J’ai tout de suite appelé, j’ai cru que j’avais adhéré à un truc sans le savoir! Je ne voulais pas ça ».
    En échangeant avec nous, elle a compris de quoi il s’agissait et a adoré l’idée.
    Mais bon… On va quand même revoir le texte! (On en était pourtant si fiers!)

À lire aussi

Le 9 janvier 2023

Un petit miracle nommé Félix

Rejoignez notre communauté

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à notre infolettre