Dans l’œil de …Yves Lefebvre, réalisateur de la 34e édition du Téléthon

Le 30 juin 2021

Le Téléthon est un grand rendez-vous de solidarité qui se réinvente chaque année et Yves Lefebvre en est un des chefs d’orchestre.

Depuis 23 ans, cet homme au grand cœur plonge dans cette aventure chaque année et en assure la réalisation pour la télé. Il nous partage ses moments forts et défis de ce 34e Téléthon.

Cette année, tout était nouveau : un nouveau lieu à apprivoiser – le Théâtre le Capitole – espace deux fois plus restreint que les autres années, une nouvelle façon de réaliser sans public ni enfant, une équipe de taille réduite pour répondre aux exigences de la COVID-19, … un véritable défi de réalisation !

Yves qui, pour l’anecdote, a aussi rencontré sa conjointe sur ce même évènement en 2008, nous raconte :

« Pour l’édition 2021, plus que jamais, on était en mode adaptation même après 23 ans de réalisation pour ma part. Nous avions comme défi de trouver une manière de transmettre les émotions aux téléspectateurs en ne se basant pas uniquement sur des entrevues en direct. Au moment de créer le générique, on avait tous besoin de nature, de vert, et comme on souhaitait sortir des couleurs vives des autres années, on a travaillé sur des images plus organiques, plus douces. Nous voulions aussi garder les enfants présents au cœur du téléthon même si pour les protéger nous ne pouvions les accueillir sur place. Je crois qu’on a réussi à rendre le tout plus chaleureux malgré le contexte et en intégrant de beaux visuels d’enfants, à faire en sorte que les téléspectateurs se sentent le plus proche possible d’eux, la raison d’être du téléthon. »

Malgré leur absence et celle du public, il reste que le Téléthon est un rassemblement de personnes unies autour d’une cause commune qu’ils ont à cœur. « Cette année, j’ai senti que cet évènement avait une saveur particulière au Capitole comme si chacun avait le goût de transmettre plus, de donner plus. Et pour ça, je trouve que ça a été un succès, l’émotion était là. »

 

Enfin, avec le confinement de cette dernière année, toute la préparation de l’évènement s’est faite à distance à coups de Zoom ou de Teams. « La veille de l’évènement, c’était donc la première fois qu’on se voyait tous en personne au Capitole pour les répétitions. Je dois dire qu’à la fin de cette première journée, il y avait une grande émotion dans toutes ces retrouvailles autour de ce bel évènement de solidarité. Quel que soit le contexte, lors du Téléthon, il y a toujours une petite magie. »

 

 

Rejoignez notre communauté

Infolettre

Vous avez envie d’en savoir plus? Abonnez-vous au courriel des petits miracles.

Je m'inscris

À lire aussi

Le 16 avril 2021

Un couple au grand cœur

Rejoignez notre communauté

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à notre infolettre